Le Concours G2E permet d’accéder à des écoles d’ingénieurs à spécialisations géologiques. Il faut donc s’inscrire spécifiquement à ce concours comme décrit dans la page Quels concours accessibles par une classe préparatoire ?
Il est important de noter que ces concours sont accessibles aux BCPST uniquement.

ENGEES

logo écoles ingénieurs géologiques ENGEES Strasbourg

École Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg (prononcé « enngess »). https://engees.unistra.fr/

Cette école offre 3 places par le concours A-TB, sous statut étudiant. Elle offre également 29 places par le concours BCPST, de statuts différents : 18 étudiants, 5 apprentis et 6 fonctionnaires.
L’objectif est de former des ingénieurs hydrauliciens compétents en matière d’aménagement de rivières, d’hydraulique urbaine et agricole et d’aménagement foncier.

Les principales voies d’approfondissement de l’ENGEES sont :

  • Hydraulique Urbaine
  • Hydrosystèmes
  • Traitement des Eaux
  • Exploitation et Travaux
  • Gestion des déchets
  • Gestionnaire de bassin d’alimentation de captage

ENTPE

logo écoles ingénieurs géologiques ENTPE

École Nationale des Travaux Publics de l’État ; Vaulx-en-Velin.
Uniquement via la BCPST : 45 places de civils (25) + fonctionnaires (20) en 2019. https://www.entpe.fr/

Trois grands domaines de formation et de recherche sont proposés :

  • Génie civil et bâtiment
  • Transports
  • Ville et environnement (aménagement et politiques urbaines / risques, pollution et nuisances / gestion des cours d’eau, des voies navigables et du littoral)

ENSG

logo écoles ingénieurs géologiques ENSG

École Nationale Supérieure de Géologie ; Nancy ; uniquement via la BCPST : 64 places en 2019. http://www.ensg.univ-lorraine.fr/

L’ENSG est la grande école française de référence en Géosciences.
Elle réalise de nombreux partenariats internationaux. 

Les principales voies d’approfondissement sont :

  • Géotechnique
  • Gestion des Ressources en Eau et de l’Environnement
  • Génie et Gestion des matières premières minérales
  • Géosciences pétrolières
  • Géologie numérique
  • Ingénierie et Hydrodynamique des réservoirs
  • Géophysique (à l’EOST)

ENSG Géomatique

logo écoles ingénieurs géologiques ENSG Géomatique

École Nationale des Sciences Géographiques – Géomatique ; Marne la Vallée ; en BCPST : 5 places de civils (3) + fonctionnaires (2) en 2019. http://www.ensg.eu/

La Géomatique regroupe l’ensemble des outils et méthodes permettant d’acquérir, de représenter, d’analyser et d’intégrer des données géographiques.

L’objectif de cette École est de former les étudiants aux technologies de l’information géographique et à leur utilisation pour la prise éclairée de décisions.

Les principales voies d’approfondissement sont :

  • Acquisition 3D, télédétection et technologies de géolocalisation
  • Informatique et systèmes d’information géographiques (SIG)
  • Data science (gestion des risques, assurances, aménagement, etc.)
  • Analyse spatiale et web cartographique (étude de l’évolution urbaine, des espaces naturels ou agricoles, prévention des risques etc.)

ENSIP

logo écoles ingénieurs géologiques ENSIP Poitiers

École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers, Eau & génie civil ; seulement via la BCPST : 15 places en 2019. http://ensip.univ-poitiers.fr

Le diplôme Génie de l’Eau et Génie Civil (GEGC) de l’ENSI Poitiers a pour vocation de former des ingénieurs généralistes opérationnels dans les domaines de la gestion et l’utilisation des ressources naturelles (matériaux, eaux), de la conception et de la réalisation d’ouvrages et d’infrastructures, de l’aménagement urbain (voirie, assainissement…).

Les principaux parcours sont :

EOST

logo écoles ingénieurs géologiques EOST Strasbourg

École et Observatoire des Sciences de la Terre ; Strasbourg Sciences et technologies ; 8 places en 2019. http://eost.unistra.fr/

Centrée autour de la formation, de la recherche et de l’observation des phénomènes naturels liés à la physique du globe, EOST ingénieur forme des experts en géophysique pour la prospection du sous-sol, la géotechnique, l’étude des risques naturels et l’hydrologie. Les ingénieur(e)s diplômé(e)s de l’EOST ont vocation à exercer dans les entreprises et organismes concernés par la reconnaissance du sous-sol et la compréhension des processus géologiques pour :

  • La recherche et l’exploitation des ressources souterraines (énergie, eau, minerais)
  • La maîtrise et le contrôle de l’environnement géologique (génie civil, risques naturels, pollutions, stockages)
  • La connaissance et la surveillance de la planète (Terre, océan, espace)

ENSIL – ENSCI

logo écoles ingénieurs géologiques ENSIL ENSCI

École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Limoges Eau et environnement ; via la BCPST uniquement : 6 places en 2019.
https://www.ensil-ensci.unilim.fr/

Les étudiants issus de BCPST choisissent essentiellement la spécialisation Génie de l’Eau et Environnement (EAU).
Les cours de la spécialisation EAU portent sur les thématiques suivantes : chimie des solutions, biochimie, thermodynamique, chimie minérale, cinétique chimique, physiologie cellulaire et microbiologie, chimie organique, régulation microbienne et dépollution, cinétique électrochimique, eau potable, génie des procédés, analyses biologiques, analyses chimiques, gestion et traitement des déchets, débimétrie, hydrogéologie et pédologie, procédés de traitements des eaux…

ENSEGID

logo écoles ingénieurs géologiques ENSEGID Bordeaux

École Nationale Supérieure en Environnement, Géoressources et Ingénierie du Développement Durable ; Bordeaux ; via la BCPST uniquement : 17 places en 2019. https://ensegid.bordeaux-inp.fr

L’ENSEGID forme des ingénieurs dans les domaines de la recherche, de l’exploitation et de la gestion raisonnée des ressources naturelles, dans une démarche de développement durable.

Les enseignements portent sur :

  • Sciences de l’ingénieur : géomatique, géophysique, télédétection, modélisation
  • Sciences du milieu naturel : géologie, hydrologie, cartographie, écologie
  • Enjeux du développement durable : langues, entreprise, territoires, impacts environnementaux
  • Interactions entreprises et société
  • Options en géoressources ou en environnement

ESGT

logo écoles ingénieurs géologiques ESGT-CNAM

École Supérieure des Géomètres et Topographes ; via la BCPST : 5 places en 2019, via la TB : concours ESGT (filière SL). http://www.esgt.cnam.fr/

Les étudiants issus de prépa bio s’orientent vers le diplôme d’ingénieur Génie de l’Eau et Génie Civil (GEGC) et ses trois parcours :

  • Traitement des Eaux et des Nuisances (TEN)
  • Géotechnique et Matériaux de Construction (GMC)
  • Géotechnique et Travaux Souterrains (GTS)

IMT Mines Albi-carmaux

logo écoles ingénieurs géologiques mines d'Albi Carmaux

Anciennement « École  des  mines  d’Albi » ; pour la BCPST : 5 places en 2019.
https://www.imt-mines-albi.fr/

Les étudiants issus de prépa SVT s’orientent plutôt vers les spécialités :

  • Éco-activités et énergie (parcours « Bâtiment à énergie positive » ou « Ressources, conversion et efficacité énergétique »)
  • Bio-santé-ingénierie (parcours « Agro-bio-santé » ou « Pharma-bio-santé »)

IMT mines alès

logo écoles ingénieurs géologiques mines d'Alès

Anciennement «École  des  mines  d’Alès » ; pour la BCPST : 3 places en 2019. http://www.mines-ales.fr/

Les étudiants issus de BCPST s’orientent plutôt vers les spécialités :

  • Sécurité Industrielle et Environnement
  • Exploitation et Environnement Miniers
  • Bio-ingénierie en partenariat avec l’Université de Montpellier
  • Bio-ingénierie en partenariat avec l’Université

IMT mines douai

logo écoles ingénieurs géologiques mines Lille Douai

Anciennement « École  des   mines  de  Douai » ; pour la BCPST : 3 places en 2019. http://imt-lille-douai.fr

Les étudiants issus de BCPST s’orientent plutôt vers la spécialité « Énergie et environnement ».

logo des écoles d'ingénieurs du réseau Polytech

Le concours Polytech est accessible à la fois via le concours commun Agro-Véto (Polytech Bio, pour les prépas BCPST et TB) et par le concours G2E (pour les prépas BCPST). Il donne accès à 31 écoles d’ingénieur. http://www.demain-ingenieur.fr/
Ci-dessosu, vous trouverez les écoles d’ingénieurs à spécialisations géologiques.


Polytech’Sorbonne (Paris VI) Sciences de la Terre ; par le concours G2E : 4 places en 2019. http://www.polytech.upmc.fr

Les enseignements portent sur la Géomécanique, la Géologie, la Géophysique et les Hydrosciences. Les trois options possibles pour la dernière année sont :

  • Géotechnique pour la construction
  • Gestion des Ressources
  • Géosciences Environnementales.

Il est à noter que cette école possède également une filière « Agroalimentaire » accessible via le concours Polytech Bio (épreuves associées au concours commun Agro-Véto).


Polytech’Annecy-Chambéry ; par le concours G2E : 3 places en 2019.
https://www.polytech.univ-smb.fr/

Les étudiants issus de BCPST s’orientent plutôt vers la spécialité « Environnement, Bâtiment, Energie » (EBE). Les enseignements portent sur les sciences environnementales, l’ingénierie du bâtiment, les énergies renouvelables, et le traitement de l’air et de l’eau.


Polytech’Grenoble  ; par le concours G2E : quelques places en 2019.
http://www.polytech-grenoble.fr

Les étudiants issus de BCPST s’orientent plutôt vers les spécialités suivantes :

  • Géotechnique et génie civil 
  • Prévention des risques 

Il est à noter que cette école possède également une filière « Technologies de l’Information pour la Santé », accessible par le concours Polytech Bio.


Polytech’Montpellier ; par le concours G2E : quelques places en 2019.
https://www.polytech.umontpellier.fr

Les étudiants issus de BCPST s’orientent plutôt vers la spécialité « Sciences et Technologies de l’Eau ».

Il est à noter que cette école possède également une filière « Génie Biologique et Agroalimentaire », accessible par le concours Polytech Bio.


Polytech’Nice-Sophia ; par le concours G2E : 1 place en 2019.
http://www.polytech.unice.fr

Les étudiants issus de BCPST s’orientent plutôt vers la spécialité « Génie de l’Eau ».

Les enseignements portent essentiellement sur : 

  • la gestion de la ressource et des phénomènes extrêmes,
  • la conception et le dimensionnement d’ouvrages hydrauliques,
  • la gestion des eaux en milieu urbain
  • l’exploitation de réseaux, en prenant en compte l’impact du changement climatique sur ces différentes activités .

Il est à noter que cette école possède également une filière « Génie Biologique », accessible par le concours Polytech Bio.


Polytech’Orléans ; par le concours G2E : 2 places en 2019.
http://www.univ-orleans.fr/fr/polytech

Les étudiants issus de BCPST s’orientent plutôt vers la spécialité « Génie civil et Géoenvironnement ».

Les enseignements portent essentiellement sur :

  • les infrastructures de transport, (conception, étude et réalisation)
  • les problèmes environnementaux concernant l’eau, les sols et les déchets
  • la géotechnique, la géologie et les ressources en géomatériaux
  • le dimensionnement des structures des bâtiments, la physique des matériaux utilisés et leurs impacts environnementaux.

Il est à noter que cette école possède également une filière « Génie industriel appliqué à la cosmétique, la pharmacie et l’agroalimentaire », accessible par le concours Polytech Bio.


Polytech’Tours ; par le concours G2E : 6 places en 2019.
http://polytech.univ-tours.fr/

Les étudiants issus de BCPST s’orientent plutôt vers la spécialité « Génie de l’aménagement et de l’environnement », qui propose deux filières :

  • Filière Urbanisme et Ingénierie Territoriale
    1. Urbanisme, aménagement, développement territorial
    2. Transport, génie urbain, énergétique, habitat, risques
    3. Écologie, ingénierie écologique, conservation et restauration des écosystèmes
  • Filière Ingénierie des Milieux Aquatiques
    1.  Fonctionnement et diagnostics des hydrosystèmes
    2. Gestion et restauration des milieux aquatiques et des continuités sédimentaires et écologiques.
Fermer le menu