Les classes préparatoires ATS, BCPST, TB – appelée souvent prépa – préparent aux concours d’entrée dans différentes écoles d’ingénieurs.
En premier lieu, une classe préparatoire n’est pas une formation diplômante, mais elle est reconnue par le système éducatif français et européen.
C’est un moment de formation scientifique et méthodologique.
Elle se situe entre le lycée et l’école d’ingénieur.

Les écoles d’ingénieur recrutent leurs élèves ingénieurs par concours. Il en existe plusieurs selon les écoles.
Dans le cadre des SVT, il en existe quatre principaux : le concours Agro-Véto, le concours G2E, le concours ENS et le concours PolyTech. Ils sont décrits dans les pages suivantes.


Une vidéo de 3 minutes présente le système des classes préparatoires, de façon claire et complète.

Une prépa, c’est quoi exactement ?
(Parcoursup – Onisep – Conférence des Grandes Écoles)

Le lien lycée – classe préparatoire – école d’ingénieur

parcours de formation : lycée, classes préparatoires ATS, BCPST, TB, école d'ingénieur, métier
Votre parcours de formation expliqué sur SVTSUP

C’est le chemin entre 3 établissements et 3 moments de formation que nous allons décrire :

  1. l’élève actuellement en lycée qui se renseigne et questionne ses enseignants pour son orientation post-bac. Le passage par une classe préparatoire BCPST ou TB est alors choisi ;
  2. l’étudiant(e) en classe préparatoire ATS, BCPST, TB aux concours d’entrée aux grandes écoles (CPGE) qui se renseigne et questionne ses enseignants pour mieux connaître les écoles d’ingénieur qui correspondent à son projet ;
  3. l’élève ingénieur qui se forme au sein d’une école d’ingénieur en fonction de ses intérêts, des sujets porteurs et du marché du travail.
organigramme des parcours de l'enseignement supérieur français avec les classes préparatoires ATS, BCPST, TB
Le lien lycée – classe préparatoire – concours d’entrée en école d’ingénieur

Les profils pour entrer en classe préparatoire ATS, BCPST ou TB

Ils sont différents, car les enseignements utilisent les points forts des étudiants.

Le profil ATS

Les classes préparatoires ATS recrutent des étudiants titulaires d’un BTS. D’ailleurs, leur nom fait référence à ce profil : Adaptation Technicien Supérieur. Le ou la titulaire d’un BTS souhaite poursuivre ses études en école d’ingénieur.
Les profils d’accès sont variés :

  • BTS Agricole toutes spécialités ;
  • BTS suivants : analyses de biologie médicale ; bio-analyses et contrôles ; biotechnologies  ; conception et réalisation de systèmes automatiques ; contrôle industriel et régulation automatique ; diététique ; maintenance des systèmes ; métiers de l’eau ; métiers de la chimie ; métiers des services à l’environnement ; qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries ; systèmes numériques ; techniques et services en matériels agricoles ; techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire ;
  • DUT suivants : chimie ; génie biologique ; génie chimique, génie des procédés ; génie thermique et énergie ; gestion logistique et transport ; hygiène, sécurité, environnement ; mesures physiques ; packaging, emballage et conditionnement ; qualité, logistique industrielle et organisation ; science et génie des matériaux ;
  • BTSM (brevet de technicien supérieur maritime) spécialité pêche et gestion de l’environnement marin.

Il faut réaliser une année de classe préparatoire ATS pour réussir le concours d’entrée en école d’ingénieur. C’est le concours C Agro-Véto.

Le profil BCPST

Les classes préparatoires BCPST recrutent des lycéens(ne)s titulaires d’un baccalauréat général à profil scientifique (la série S n’existe plus avec le Bac 2021).
Leur nom fait référence aux matières scientifiques majeures : Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terre… même si les Mathématiques sont aussi une matière forte dans cette formation.
Ce sont deux années de formation scientifique et méthodologique en classe préparatoire BCPST qui sont nécessaires pour se préparer aux concours A-BCPST Agro-Véto, mais aussi le concours G2E, le concours des ENS et le concours Polytech’.

Le profil TB

Les classes préparatoires TB recrutent des lycéen(ne)s titulaires d’un bac technologique à profil scientifique. Actuellement, ce sont des lycéens issu(e)s des classes STL (sciences et Technologies de Laboratoire) et STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant).
Ce sont deux années de formation scientifique et méthodologique en classe préparatoire TB qui sont nécessaires pour se préparer aux concours A-TB Agro-Véto, mais aussi le concours ENS et le concours Polytech’.

Les enseignements en classe préparatoire ATS / BCPST / TB

L’organisation des semaines d’enseignement des classes préparatoires ATS, BCPST, TB ressemblent beaucoup à celles de lycée. Des cours et des travaux dirigés en salles de classe et des travaux pratiques en matières expérimentales.
Par contre, le changement principal est la densité des cours : cela va plus vite, les informations sont plus nombreuses et le niveau monte. On pourrait dire que la classe préparatoire est un « super lycée ».
Pour ces raisons, réussir en classe préparatoire nécessite d’être organisé dans son travail, de savoir apprendre efficacement et d’être motivé pour progresser.

Les évaluations sont très organisées :

  • 1 devoir sur table d’une matière par semaine avec alternance entre les différentes matières aux écrits des concours ;
  • 2 colles ou interrogations orales par semaine pour les matières aux oraux des concours. En conséquence, sur deux semaines, vous avez 4 colles différentes avec un programme de révision précis pour chaque colle ;
  • des devoirs maisons sont proposés à des fréquences variables selon les enseignants et les matières ;
  • des compte-rendu de TPs sont fréquemment évalués afin d’améliorer la rigueur et l’efficacité du propos.

Enfin, il est très important de comprendre que les notes ont une utilité relative : elles permettent de vous situer par rapport aux exigences des concours.
Mais, c’est la semaine du concours qui compte réellement. Tout votre travail en classes préparatoires ATS, BCPST, TB est évalué réellement durant les phases d’écrits et d’oraux.

Fermer le menu